Apprendre à rédiger avec un tableur

Site de François Jourde

Capture d’écran 2017-04-22 à 00.00.57.pngL’enseignant est un architecte de situations d’apprentissage. Celles-ci sont efficaces quand elles permettent des rétroactions rapides et fréquentes, allant dans le sens d’un suivi fin et d’une véritable conversation. Dans cette perspective, l’utilisation d’outils numériques se justifie lorsque ceux-ci apportent — mieux que le papier — de telles possibilités d’interaction et de collaboration (immédiates ou différées), mais aussi de publication. Tel est le cas des tableurs, notamment dans leurs versions en ligne. 

L’usage du tableur se justifie aussi par la nécessité de développer la littératie numérique des élèves, autrement dit leur capacité à travailler avec les outils numériques fondamentaux. Or le tableur fait pleinement partie de tels outils. Il est dès lors important pour les élèves d’être formés à l’utilisation du véritable couteau suisse numérique qu’est le tableur. Cet outil ne sert pas qu’à effectuer des calculs : les données organisées dans des grilles peuvent être des textes.

Flexible, polyvalent…

View original post 675 mots de plus

Galerie

Corriger des copies avec un formulaire

Site de François Jourde

La correction des copies est une tâche importante, mais chronophage. Comme de nombreux collègues, je cherche des méthodes pour optimiser ce travail. Je présente ici un dispositif efficace basé sur un formulaire lié à un tableur. Les outils utilisés sont Google Forms et Google Sheets (une solution semblable pourrait être mis en place avec Office 365).

Ce dispositif mobile permet à la fois de gagner du temps et de communiquer aux élèves des évaluations explicites et complètes. Basé sur des outils en ligne, il peut être utilisé sur tout ordinateur ou terminal mobile connecté. Il permet aussi l’archivage des évaluations (même lorsque les élèves rendent des travaux au format papier).

Voici le schéma du dispositif.27777011986_4f6e8ee45a_c

Préparer le formulaire

Le formulaire (il peut être le même tout au long de l’année) contient des champs pré-renseignés permettant des sélections rapides :

  • sélection de la classe ;
  • sélection du nom de l’élève ;
  • sélection du travail corrigé…

View original post 331 mots de plus

Corriger numériquement (et efficacement) des copies papier

Site de François Jourde

Si vos élèves ou vos étudiants vous remettent systématiquement leurs travaux sous forme numérique, vous êtes déjà engagés dans l’augmentation de votre travail de correction. Au cas contraire (c’est largement le mien), vous pouvez faire un détour par la numérisation des copies papier (au format pdf) pour bénéficier de l’efficacité et de la richesse d’une correction numérique. Plusieurs applications permettent en effet de saisir des remarques sur des documents pdf, mais aussi d’y placer ou d’y « tamponner » à la volée des remarques-types bien pratiques.

Certes, tous les travaux ne justifient pas ce dispositif. Mais pour les travaux qui requièrent des commentaires fournis, cela se révèle très utile, tant pour l’enseignant que pour l’apprenant.papier-numérique

N.B. : pour une approche complémentaire (en environnement « tout numérique ») voir le billet de Yann Houry : « Corriger des copies numériques ».

View original post 467 mots de plus

Les systèmes numériques de réponses : des anneaux d’invisibilité vertueux.

Site de François Jourde

how_it_works_4

Dans une classe ou un groupe de formation, des dispositifs numériques permettent aujourd’hui de recueillir immédiatement des réponses et des interventions, — d’une tout autre façon qu’avec la traditionnelle main levée. Ces dispositifs utilisent désormais les terminaux des élèves (ordinateurs ou appareils mobiles), et non plus de simples boîtiers de vote ou télévoteurs. Il est ainsi possible de recueillir des réponses prédéfinies (QCM), mais aussi rédigées ou même visuelles (envoi de photographies) ou audio. On parle de « systèmes de réponses instantanées » (en anglais : « Audience response systems« ). Je m’efforce de tenir une liste de tels outils dans cette carte.

Grandes catégories de questions

On peut identifier deux catégories principales de questions posées lors de l’utilisation de systèmes de réponses (d’après Caldwell, 2007 et Faillet, Marquet, Rinaudo, 2013) :

  • questions visant à évaluer la connaissance des apprenants à des fins diagnostiques, formatives ou sommatives (c’est l’usage commun…

View original post 874 mots de plus

Quand les professeurs du REP+ Joliot Curie s’emparent du numérique pour développer des compétences… même en musique!

 

Présentation du travail de M. PIERRE Amaury, professeur de musique au REP+ Joliot Curie qui, pour développer des compétences d’écoute, de compréhension, d’analyse, d’interprétation et de culture musicale utilise padlet.

Même avec 1h par semaine et 8 classes… ce professeur vous montrera comment intéresser les élèves à la musique à l’aide du dispositif de classe inversée!

Bonne lecture!

Sans titre 2.001

Cliquer ici pour accéder au padlet!

Consignes données aux élèves (séquence 3 des classes de 4ème en Education Musicale):

Attention : l’utilisation d’un casque ou d’écouteurs est obligatoire pour ce cours. Pensez à le/les brancher sur la tablette

1/ Il faut ouvrir une page google dans votre ordinateur

2/ Il faut ensuite rentrer l’adresse (url) suivante dans la barre en haut de la fenêtre

3/ Un mot de passe vous sera demandé pour avoir accès au cours.

Il faut ensuite rentrer ce mot de passe devant la catégorie : « I have a password »

Le mot de passe est : joliot

4/ Vous avez maintenant accès à la totalité du cours en ligne :

– des écoutes
– des vidéos
– des questionnaires – des textes.

Naviguez à votre guise !!!
De plus amples informations vous seront données en cours.